Bourses, offres d’emplois et propositions de recherche

.

Propositions de recherche

La gouvernance urbaine de/par l’innovation

Date limite de remise des projets : 31 janvier 2018

Appel à projet du PUCA (clôture 31 janvier 2018), “lancé de façon complémentaire aux expérimentations initiées dans le cadre du Programme Démonstrateurs industriels pour la Ville durable (DIVD).
Il est ouvert à des équipes de recherche et des bureaux d’études disposant de solides références sur le sujet et en mesure d’apporter un regard original sur les questions posées.”
1 – Exposé des motifs
En choisissant l’appellation « démonstrateurs industriels pour la ville durable »1, les ministères de l’Écologie et du Logement fixaient fin 2015 un cadre volontariste très particulier à un appel à projets dans leur périmètre d’action commun.
« Dédié à l’émergence de projets urbains fortement innovants », il s’adressait non pas directement à des villes mais à des consortiums d’entreprises qui, en lien avec des collectivités territoriales, étaient  invités  à  proposer  des  projets  s’inscrivant  dans au  moins  deux  registres :  celui  de  la transition écologique des territoires urbains (par le dépassement des approches centrées sur les seuls   bâtiments  ou  sur  une  seule  et  exclusive  thématique)  et  celui  de  la  compétitivité économique nationale en faisant de ces projets des « vitrines de l’excellence française en matière de ville durable ».
Le  maître  mot  en  était  « l’innovation »  tant  pour  le  contenu  attendu  des  projets  que  pour  la procédure   mise   en   œuvre.   L’Etat   entendait   en   effet   jouer   essentiellement   un   rôle   de « facilitateur »,  indiquant  par-là  que  l’innovation  était  non  seulement  l’affaire  des  acteurs industriels  et  territoriaux  mais  que  sa  propre  contribution  serait  principalement  d’ordre pratique  (la  levée  des  obstacles  réglementaires  à  la  réalisation  de  ces  innovations)  et  non financière  (son  concours  en  ce  domaine  se  limitant  au  financement  des  besoins  d’études  ou d’ingénierie).
Cette initiative pour originale qu’elle soit n’est pas la seule, loin s’en faut, qui mette aux prises la conception ou la gestion de la ville et l’innovation, que ce soit en France ou en Europe.
Aujourd’hui, alors que s’engage l’évaluation de cette démarche, il peut être utile de se tourner vers la recherche en sciences sociales pour mieux cerner ce qui se joue dans le rapport croisé des villes et de l’innovation.

Lire la suite

Appel complet PDF

.

Postes de chercheurs, postdoctorants et professionnels

Professeure ou professeur en études de l’environnement

Université de Moncton (Canada)
Fermeture du concours le 12 février 2018

Les candidates et les candidats possèdent le doctorat (Ph. D.) avec un profil orienté vers les études de l’environnement. Un domaine de recherche qui met l’emphase sur les perspectives interdisciplinaires inclusives des sciences sociales est privilégié de même que la maîtrise des méthodes qualitatives et quantitatives propres à ses thèmes de recherche. Une expérience postdoctorale est souhaitable.
Il s’agit d’un poste régulier pouvant mener à la permanence d’emploi, à pourvoir au rang d’adjoint à compter du 1er juillet 2018. Ce poste est rattaché à la Maîtrise en études de l’environnement (MÉE) et à une Faculté à déterminer selon le profil de la candidature sélectionnée. De plus amples informations concernant le programme de la Maîtrise en études de l’environnement sont disponibles sur le site internet de l’Université de Moncton.

La priorité sera accordée aux candidates et aux candidats démontrant un bon dossier de recherche et la capacité de développer un programme de recherche subventionné dans le domaine des études de l’environnement. L’expérience en enseignement au niveau universitaire et la recherche interdisciplinaire menée conjointement avec les autres axes de recherche prioritaires de l’Université de Moncton et en collaboration avec les communautés sont un atout. Enfin, la maîtrise de la langue française, tant à l’oral qu’à l’écrit, est essentielle dès l’embauche.

Annonce complète

.

A post doc position to engage in transformative sustainability science in Luxembourg

The University of Luxembourg is building a transdisciplinary team of researchers who engage in transformative sustainability science:  We invite applications for 3-year full-time post doc position in this team (the position is extendable to 5 years). Whilst we are looking for a scholar with an excellent track record in research and teaching, additional work experience outside of academia is considered a strong asset. Preference will be given to candidates who combine academic expertise relating to research on social-ecological-technological systems with a focus on water or land-use with practical experience in the implementation of scenario approaches, co-design processes, or citizen science. Familiarity with the field of Science Technology Studies is considered very helpful. This position is part of the project NEXUS FUTURES that is funded by the Luxembourg Ministry for Sustainable Development and Infrastructures and the University of Luxembourg.  The project seeks to foster transformative learning for sustainable water and land-use governance by engaging stakeholders in collaborative systems mapping and scenario approaches, as well as by co-designing a citizen science tool set for use in river-partnerships and in schools (see attached project description).  As most project-related work with stakeholders is conducted in German and academic publications will be written in English, candidates have to be fluent in both languages. French is an asset, as most relevant policy documents and legislation in Luxembourg are in French.
Profile:
A Ph.D. degree relating to systems or scenario approaches, or citizen science, preferably with some relation to water governance or socio-hydrology
Experience in implementing qualitative and quantitative research methods
Good knowledge of theories, models, and current research in the area of complex social-ecological systems, prior research in the area of hydrology and/or water governance is a strong asset
Familiarity with science and technology studies (STS), sociology of knowledge, or related fields that direct attention to the co-production of science, knowledge, technologies and social practices and culture is a plus
Strong knowledge of computer programming and experience in the management of ICT development projects is a strong asset
Excellent communication and social skills that enable him/her to work in a team
Previous experience in European research projects will be considered as an advantage
An excellent command of English and German (written and spoken) is required. Fluency in reading and writing French is helpful.
Our offer to the successful candidate is to become a part of an international and dynamic team that is highly motivated to contribute to transforming social practice for sustainability by engaging in sustainability science. The University is tri-lingual, one of Europe’s most international, and presents a safe space to acquire an additional working language. Luxembourg offers a very high quality of life, a very open international community, short paths to government, and a high degree of influence in the EU. The contract offers competitive compensation, excellent health care and rarely matched paid time off.
Applicants should submit online a letter of motivation, C.V., writing samples, and three letters of recommendation. Review of applications will commence immediately and will continue until the position is filled. Early applications are encouraged.  For further information and to apply, please follow here.

For any questions on the position, please contact:  Ariane.koenig@uni.lu
Find out more about ‘sustainability science’
Link to our study programme in ‘Sustainability and social innovation’
Personal profile

.

 Bourses, stages et propositions de thèses

Mise en œuvre et des usages de la climatisation chez soi

Stage de master 2 pouvant se poursuivre en thèse CIFRE

Le stage et la future thèse s’inscrivent dans un partenariat de recherche entre l’équipe CRENAU du laboratoire AAU – UMR CNRS 1563, située à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Nantes et le réseau de recherche Leroy Merlin Source.
Il s’adresse à des étudiants de master 2 en architecture, en sciences sociales (ethnographie, sociologie), en ingénierie ou en design.

Offre complète PDF.